La séduction entre lesbiennes, comment ça se passe ?

Pour une femme, draguer une autre femme peut être délicat. Pour commencer parce que vous ne pouvez pas être sûre de son orientation sexuelle, à moins de vous retrouver par exemple dans un bar ou un club lesbien, où là, bien entendu, il y aura moins de place au doute.
Mais quoiqu’il en soit, la séduction entre femmes est un jeu subtil, comme tout jeu de séduction au final.

Le langage corporel, un bon indicateur…

Avant toute chose, commencez par des jeux de regards. Des regards francs, droit dans les yeux. Si la femme que vous regardez soutient vos regards, et mieux encore, commence à vous sourire, c’est déjà le signe que vous ne la laissez pas indifférente. Si au contraire elle se détourne et vous ignore, là, il y a peu de chances que cela aille plus loin.


Partons du principe que ces échanges de regards ont été concluants…

Vous vous rapprochez de la personne et vous entamez la conversation. Néanmoins, vous n’êtes toujours pas certaine de l’orientation sexuelle de la personne. Faites dériver les sujets de conversation sur la vie de couple par exemple, et laissez entendre que vous avez déjà vécu une ou des expériences avec d’autres femmes, et voyez comment elle y répond.

Sans être trop intrusive, si cette femme a elle aussi vécu des aventures lesbiennes, elle vous le dira assez facilement.
Il faut savoir que les femmes aiment qu’on leur parle franchement, qu’elles n’ont pas peur d’aller droit au but, au contraire des hommes qui eux ont tendance à tourner autour du pot.
Les lesbiennes sont plus directes et ont plus de franc parler, alors n’hésitez pas à aborder des sujets plus directs sans fioritures.

Et si vous sentez que la femme avec qui vous parlez devient réticente sur le sujet, n’insistez pas et prenez du recul. Si ce n’est pas celle là, ça en sera une autre.

Tentez le contact physique, mais en douceur !

La conversation est bien engagée, vous discutez librement de n’importe quel sujet. Tentez les frôlements, les caresses légères et faites le de manière naturelle dans la conversation. Vous sentirez vite si cette femme est réceptive.
Un mouvement de recul ? Là encore, prenez vos distances.
Mais si vous sentez que ces contacts physiques ne la dérangent pas et qu’au contraire, elle en fait de même, là, vous pouvez vous dire que la situation se présente sous les meilleurs hospices.
Et si vous en êtes arrivée là, la suite n’appartient qu’à vous, et à votre ( peut-être ) future partenaire…

Nous avons parlé là de séduction entre lesbiennes dans un lieu public, bar ou autre, en réel, et dans l’idée que vous étiez déjà vous complètement en phase avec votre homosexualité.
Mais beaucoup de femmes se découvrent sur le tard une attirance pour le même sexe, et il peut à ce moment là être plus difficile de se jeter à l’eau et de tenter de séduire une autre femme.

Une solution facile dans ces cas là, les sites lesbiens. Un très bon moyen de commencer à cerner la population lesbienne et ses codes en matière de séduction et de drague.
La plupart de ces sites ont des tchats , ce qui vous permettra d’échanger facilement et virtuellement et de vous « faire la main » pour draguer une lesbienne.
Et qui sait, avec peut-être au bout du compte la possibilité de décrocher une rencontre, un rendez-vous avec une autre femme.
Cela peut être une bonne école entre guillemets mais une chose est sûre, pour la séduction quelle qu’elle soit, rien ne vaut la rencontre réelle et le face à face…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.